Comme peut on se fourvoyer à ce point, avoir l'esprit si obscurci que chaque mot est mal interprété. A chaque parole on y trouve une attaque, une insulte, personnellement destinée.
Et pourtant il est nécessaire de rectifier les mauvaises hypothèses echafaudées dans le raisonnement d'une certaine personne qui m'est chère.
Il existe des coïncidences malheureuses qui créent des quiproquos si improbables qu'il est impossible de raisonner la personne dans le flou. Par ailleurs je ne tiens pas à justifier mes écrits ici. Ils sont parfois durs, amers, voir bouleversants de noirceur. Cependant ils sont mûrement réfléchis et je ne regrette pas d'avoir mis en mots des pensées qui auraient pu m'obseder comme le refrain d'une mauvaise chanson.
J'ai écrit un message sur la vengeance ou plutôt la non vengeance. Cela concernait 2 personnes de mon passé. C'est un tiers qui se l'est approprié car sa vie a basculé dans la tristesse.
Je ne suis pas une sorcière. Je ne peux prévoir les aléas de l'existence, de son existence. Et je ne me suis en aucun cas réjoui de son malheur.
Pourquoi s'est il senti directement visé par ce message ? Avait-il quelque chose à se reprocher ? Quelle est la morale de cette déconvenue ?
Il a envoyé plusieurs messages que je n'ai pas lus. j'ai juste vu "alors j'ai attendu" et "tu es mauvaise". C'était simple de faire le rapprochement.
J'ai une hypothèse. J'ai écrit ce message le jour où j'ai appris son malheur il me semble. Inconsciemment cela a du être le déclencheur pour faire le point sur les 2 personnes directement concernées.
Je n'y peux rien. C'est écrit et gravé dans son esprit.

Cette personne a scellé son a priori sur moi. C'est ainsi.
Depuis plusieurs années j'ai accepté le cours des événements.
Ce qui est, est.